Vous êtes ici

Back to top

TRONCONNEUSE, ENROBEUSE, POLISSEUSE, Préparation d’échantillons métallographique - Métallographie

À quoi sert la préparation métallographique ?

La métallographie est une technique qui permet de déterminer la structure d'un métal en l'observant avec un microscope optique ou en le testant sur un duromètre. On peut déterminer ainsi la nature de la structure, la taille de grains et leurs formes, la nature et la teneur des inclusions, la présence d’un éventuel traitement thermique.

Notre gamme est composée de tronçonneuses métallographiques, d'enrobeuses à chaud et à froid et de polisseuses.

Comment réaliser un échantillon pour la métallographie?

Le tronçonnage

La pièce est coupée à l'aide d'une tronçonneuse le plus délicatement possible en lubrifiant un maximum, de telle sorte que l'échantillon ne se déforme pas ou ne s’échauffe.

L’objectif étant de ne pas rendre l'échantillon non représentatif de sa réelle microstructure.

L'enrobage

L’échantillon est enrobé de résine pour faciliter sa manipulation par exemple pour les échantillons de petite taille. Il protège également les matériaux fragiles et permet d’obtenir une parfaite netteté des bords.

Pour que l’adhésion entre la résine et l’échantillon soit la meilleure possible, il doit être exempt de graisse ou autres polluants.

Il existe deux types d’enrobage, l’enrobage à chaud et l’enrobage à froid.

L’enrobage à chaud est adapté lorsque vous avez une grande série d’échantillons à effectuer. Il permet également de réduire le temps de processus tout en gardant une qualité d’enrobage supérieur. Il n’est par contre pas adapté aux échantillons sensibles à la température. L’enrobage à chaud nécessite une presse d’enrobage associant pression et température élevée.

Le polissage

On cherche généralement à observer des détails de l'ordre du micromètre, il faut donc polir pour que les rayures de polissage soient les plus petites possible.