Vous êtes ici

Back to top

Documentation Technique

Retrouvez ici toute la documentation technique de Someco

Définition d'un essai de dureté et principe de base ROCKWELL, BRINELL, VICkERS

Définition d'un essai de dureté :

Le contrôle de dureté peut paraître pour certains comme abstrait et d’un abord difficile.

Maîtriser le vocabulaire et savoir lire une valeur de dureté permet de démystifier le sujet.

Avant de développer les différents principes d’essai, ROCKWELL, BRINELL, VICKERS, SHORE et LEEB, il est important de savoir définir un essai de dureté pour comprendre et être compris de son interlocuteur.

NOTION IMPORTANT : IL N’Y A PAS DE RELATION ENTRE LES DIFFERENTES ECHELLES DE DURETE.

50HRC ≠ 50HRB ≠ 50HV10

L’essai de dureté est définit par 3 critères, des lettres et des chiffres. La valeur de dureté est toujours placée avant les critères de l’essai.

Généralité essai de dureté :

Contrôler la dureté des matériaux qu’ils soient métalliques ou non n’est pas si simple. Plusieurs méthodes sont pratiquées : Brinell, Rockwell, Vickers, Knoop, Shore (et quelques autres moins utilisées). Il s’agit de choisir la plus adaptée pour obtenir un résultat correct.

En règle générale, la charge doit être choisie de telle sorte que la profondeur de l’empreinte soit inférieure au 10ème de l’épaisseur de la pièce ou de la couche d’un traitement superficiel.

Tout en respectant cette règle, il est conseillé d’appliquer sur le pénétrateur, la charge la plus élevée possible.

Plus la charge est faible, plus l’état de surface de l’endroit mesuré doit être poli.

 

Tableau de conversion de dureté ROCKWELL BRINELL VICKERS.

Vous pouvez télécharger ici un tableau de correspondances de duretés dans différentes échelles, établi grâce aux 60 ans d'expérience de ERNST/CISAM hardness tester.

Un tableau de conversion de dureté ne sert pas seulement à connaître une valeur dans une autre échelle, mais il est un outil précieux pour choisir l'échelle dans laquelle faire l'essai, lorsqu'on ne connait pas la dureté de la matière contrôlée.

Idéalement, il faut éviter de travailler tout en ahut ou tout en bas de l'échelle. Il est préférable faire l'essai sur les 2/3 centraux de l'échelle.

Par exemple sur l'échelle ROCKWELL DIAMANT 150 kg, qui est comprise entre 0 et 80 HRC, si vous faites une mesure en HRC entre 0 et 20 ou une valeur entre 70 et 80. Il sera préférable de choisir une autre échelle plus adaptée. Pour une valeur entre 0 et 20 HRC, l'échelle HB(W)30 2.5/187.5 sera tout a fait appropriée.

Mesure des états de surface, principaux paramètres de rugosité

Dans ce document, vous trouverez la définition des paramètres de rugosité tels que Ra, Rq, Rz. 

Qu'est ce qu'un CUT-OFF en rugosité?

Différence entre longueur d'évalutation et longueur d'analyse.

Certification ACCREDIA gamme portable ERNST

JUILLET 2016.

Ernst est officiellement accrédité pour fournir des duromètres portables de la série COMPUTEST SCX, DYNATEST SCX et HANDY ESATEST X, avec un certificat d’étalonnage ACCREDIA (équivalence COFRAC), conformément aux normes DIN 50157-2, DIN 50158-2 et / ou ASTM, pour l’étalonnage par méthode directe et indirecte.

Le certificat avec l’indication ACCREDIA (équivalence COFRAC) garantit le respect des exigences les plus strictes requises par les normes internationales.

D’autre part, les certificatsdélivrés pour nos instruments portent aussi l’indication ILAC (ILAC MRA - International LaboratoryAccreditation Cooperation Mutual Recognition Arrangements), qui assure la reconnaissance des activités d’accréditation menées par tous les états signataires, au sein du système d’accréditation international géré par ILAC.

Ceci permet d’ouvrir un tout nouveau chapitre dans le domaine de la mesure de la dureté concernant les duromètres portables.

À partir d’aujourd’hui, ceux-ci peuvent être utilisés dans tous les domaines pour lesquels la certification des instruments de mesure est essentielle, comme dans l’aéronautique et l’aérospatiale ainsi que dans de nombreux domaines de l’industrie de l’armement et militaires.